Les pensées font partie de notre vécu d’être humain et on ne peut pas simplement les arrêter. Ce serait renier une partie de nous même. Néanmoins, ce que l’on peut faire c’est les calmer, faire en sorte qu’elles ne prennent pas la plus grande place dans notre vie. Je partage avec vous, dans cet article, 5 astuces pour savoir comment faire pour arrêter de trop penser ?

Comment arrêter de trop penser

Démystifier les pensées

Les pensées sont des productions de notre cerveau. Celui ci les génère de façon continue et autonome.
Parfois, les pensées peuvent être utiles pour résoudre des problème et s’adapter à notre environnement. Mais la plupart du temps, elles sont complètement désordonnées et partent dans tous les sens. C’est ce qu’on appelle communément le vagabondage mental.
Nous avons tous connu, des situations, pendant lesquelles, nos pensées deviennent incontrôlables et nous empêchent de dormir, de nous concentrer, ou simplement de profiter d’un moment convivial avec nos proches.

Je partage avec vous, dans la suite de cet article, 5 astuces concrètes pour arrêter de trop penser et reprendre le pouvoir sur votre esprit.


La version vidéo de l’article:


Les 5 astuces pour arrêter de trop penser


Les astuces pour savoir comment arrêter de trop penser


1. L’incontournable méditation de pleine conscience

C’est la méthode par excellence pour se recentrer sur le moment présent et ainsi, calmer le mental. Il ne s’agit pas d’arrêter de penser lorsqu’on médite. C’est un mythe qui dissuade de nombreux néo-pratiquants de la méditation de pleine conscience.
Lorsqu’on pratique la pleine conscience, on porte notre attention sur un objet comme la respiration, qui va nous permettre d’accueillir notre expérience telle qu’elle est, sans jugement, sachant que celle ci englobe aussi les pensées. On apprend donc à ne plus les subir mais à vivre avec. Les accepter, ne plus y résister, pour leur enlever le pouvoir qu’elles ont sur nous.

2. Énumérer les évènements positifs de la journée

Prenez un moment dans la journée pour énumérer des évènements positifs qui ont eu lieu, pendant la journée. Tous sont bons à prendre. Même s’ils vous paraissent banales et acquis (le sourire d’une personne que vous chérissez, le soleil qui vous réchauffe…). En effet. nous avons, pour la plupart, tendance à avoir des pensées négatives et à focaliser notre attention sur le côté négatif des évènements de tous les jours. lorsqu’on prend le temps de faire cet exercice, on focalise notre esprit sur des pensées positives et on habitue ainsi notre cerveau à se focaliser sur des pensées positives.

3. Voir le côté positif des expériences vécues

Lorsque vous expérimentez un évènement que vous jugez désagréable, commencez par remarquer sur quel côté vous focalisez votre attention, le côté positif ou négatif ? Généralement c’est le côté négatif qui l’emporte. SI c’est le cas:
-Identifiez les faits de cet évènement, sans y porter de jugements
-Ensuite, tournez votre regard sur le côtés positif de celui ci. Il y en a toujours des points positifs, même lorsqu’on le voit pas.

4. Écrire les pensées

Pour calmer vos pensées lorsqu’elles sont très présentes, vous pouvez les écrire. Prenez un papier et un stylo et écrivez ce qui vous vient en tête spontanément. C’est une façon d’extérioriser ce qui vous pèse et ainsi d’alléger votre mental et de vous soulager.
Si vous avez beaucoup de tâches à effectuer dans la journée, faites en une liste, ce qui vous permettra de libérer de l’espace dans votre tête. C’est personnellement ce que je fais.

5. Faire une pause en respirant

Une tonne de pensées vous envahissent, et vous avez besoin d’un outil qui vous aide à réduire leur effet rapidement, faites une pause respiration. Arrêtez ce que vous êtes entrain de faire et prenez quelques grandes respirations bien profondes. Par conséquent, votre attention sera tournée vers votre respiration. Vous libérerez ainsi de l’espace dans votre tête.
Essayer ensuite de déterminer ce qui se cache derrière ce tumulte de pensée. Posez vous ces quelques questions: “Qu’est ce qui va pas, que je n’ai pas pris en compte ? Quel message n’ai je pas écouté ?”
Une fois que vous avez déterminé ce qui se cache derrière ses pensées, décidez de ce que vous pouvez faire quelque chose concrètement pour y remédier. Et si vous ne pouvez rien y faire, soyez à l’écoute et ne résistez surtout pas.


Pour que ces astuces fonctionnent, la pratique régulière est primordial. C’est celle qui vous garantie des résultats durables.

Je propose un accompagnement pour apaiser le mental et maîtriser les émotions, en particulier angoisse, anxiété et stress. Réservez une séance découverte gratuite pour en savoir plus:



Avez vous aimez cet article ? Ces astuces vous ont été utiles ?
Vos commentaires sont bienvenus 🙂

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.