Pour avoir été très longtemps “victime” du syndrome de l’éponge émotionnelle, je sais ce que vous vivez et ce qui peut vous faire souffrir.

À vrai dire, je ne savais même pas que j’étais une éponge émotionnelle. Apprendre à reconnaître les signes et prendre conscience de ce que cela engendrait comme conséquences dans ma vie, m’a été d’une grande aide pour mieux vivre avec et ainsi me défaire des comportements qui portaient préjudices à mon équilibre intérieur.

Vous voulez savoir si vous êtes une éponge émotionnelle ? Dans cet article, je partage avec vous les signes qui ne trompent pas.

Une éponge émotionnelle, c’est quoi ?

éponge émotionnelle

Une anecdote


Je vais vous racontez une anecdote personnelle, pour que vous puissiez mieux imaginer ce que cela peut représenter dans la réalité. Ensuite, je vous donnerai une définition plus construite.

C’est le week-end, et avec un couple d’amis, nous avons prévu de nous retrouver dans un restaurant le soir pour manger.
J’arrive au restaurant un peu en retard (une habitude que j’ai enfin réussi à vaincre). Mes amis sont déjà installés. En les voyant, je ressens un mal être que je ne sais pas expliquer.
Nous discutons de tout et de rien autour d’un apéro. Il y a une tension dans l’air, je le vois à leur façon de se comporter et de se tenir et surtout je le ressens.

Le début des tensions


Un des deux partenaires enclenche une discussion, qui visiblement, fait monter la tension chez l’autre.
Je fais semblant de rien, en espérant que cette discussion s’arrête. Je n’aime pas les conflits. Pas seulement ceux où je suis directement mêlée, mais aussi ceux auxquels j’assiste comme spectateur. J’ai l’impression d’être prisonnière d’un évènement très indésirable pour moi. Surtout que je ne voulais prendre partie ni pour l’un, ni pour l’autre.
Tous les signaux d’alarme se mettent en route. Je ressens un nœud dans le ventre, mon cœur bat plus vite et ma gorge se serre. Je me sens très mal à l’aise, car malgré leurs efforts pour rester discrets, j’ai l’impression que tous les regards se tournent vers notre table. Et puis un mélange d’émotion m’envahit. à l’époque, je ne savais pas les reconnaître. Mais aujourd’hui, je dirai que j’avais ressenti de la peur, de la frustration et une grande tristesse.

Quand ils me mêlent à leur histoire


La discussion tourne au vinaigre et ils me mêlent à leur histoire. Je ne suis pas thérapeute, encore moins thérapeute de couple. Mais ressentant intensément la détresse dans laquelle ils se trouvent, je ne peux pas m’empêcher de les aider.
En même temps, une petite voix retentit dans ma tête: “sors nous de là”, et puis une autre: “c’est tes amis, tu ne peux pas les laisser tomber, tu dois les aider”. J’ignore la première voix, et je rempli mon rôle de sauveur, comme à mon habitude. Quand bien même, je sais pertinemment que ce rôle porte préjudice à mon bien être intérieur. Enfin, les ardeurs se calment. Mes amis me remercient d’être là, surtout dans les moments difficiles. Je suis contente de leur avoir apporté du soutien.
En sortant du restaurant, je ressens un poids sur ma poitrine, je me sens lourde et vidée à la fois.
Ce mal être m’accompagne jusqu’à chez moi et je n’arrive à m’en débarrasser qu’après une nuit de sommeil assez agitée…

Ainsi, j’ai entre autre joué, dans cette situation, le rôle d’éponge émotionnelle.
Je ressentais le mal être de mes amis en physiquement, mentalement et émotionnellement, avant, pendant et après les avoir rencontré.
J’ai en effet, littéralement absorbé leurs émotions, comme une éponge absorbe l’eau.

Une définition

éponge émotionnelle


Une éponge émotionnelle c’est donc une personne qui absorbe facilement les tensions et émotions des autres.

C’est une personne qui peut être à la fois très empathique et hypersensible. Elle est effectivement facilement affectée par son environnement.

Lorsqu’elle assiste à une situation tendue, qu’elle en soit partie prenante ou pas, elle se charge des tensions et émotions qui ne lui appartiennent pas forcément.

Avec le temps, cette grande charge mentale et émotionnelle peut devenir psychologiquement épuisante.

Si vous vous reconnaissez déjà, c’est que vous êtes probablement une éponge émotionnelle.

Pour en avoir le cœur net, je vous propose de découvrir ci dessous, les signes qui ne trompent pas.

Les signes qui ne trompent pas

éponge émotionnelle

1.Vous ressentez les émotions des autres

Très empathique, vous êtes capable de vous mettre à la place des autres au point de ressentir leurs émotions, comme si vous étiez à leur place. Vous somatisez alors leur émotions, en plus des vôtres.
Ce n’est pas une mauvaise chose d’être empathique, bien au contraire, l’empathie est une très belle qualité humaine. Il faut cependant être vigilant, lorsque c’est le cas, pour ne pas trop prendre sur soi, ce qui ne nous appartient pas.

2.Vous êtes très sensible

Un être humain est par définition un être sensible, car il expérimente le monde autour de lui à travers ses sens. Les niveaux de sensibilité sont variables d’une personne à une autre.

Vous a-ton déjà dit que vous étiez “trop sensible”, ou “tu prends les choses trop à cœur” ?
Si oui, c’est que vous êtes probablement une personne hypersensible ou très sensible.
Vous pouvez à la fois beaucoup apprécier les plaisirs sensuels ( un magnifique paysage, une belle mélodie…) Et à la fois, vous pouvez vous sentir très exaspéré.e par trop de stimulations sensorielles (une lumière forte, des sons forts tels que les bruits de foule…).

3.Vous vous sentez responsable du bien être des autres

Vous croyez qu’il faut que vous aidez les autres à se sentir bien. Et si vous ne le faites pas, vous ressentez de la culpabilité. Comme moi, dans l’anecdote que j’ai cité plus haut, vous ne pouvez pas vous empêcher de soutenir quelqu’un qui traverse une difficulté, même si cela compromet votre propre bien être.
Néanmoins, chacun est responsable de ce qu’il ressent et de ce qu’il fait de cela. Tournez le regard vers vous même, au lieu de vous focaliser sans cesse sur les autres.


4.Vous vous sentez envahi.e par les émotions des autres

Étant très empathique et sensible, vous ressentez plus ou moins intensément la mal être d’une personne. C’est très difficile pour vous de vous sentir bien, si vous savez qu’une personne de votre entourage se sent mal. Alors, vous ressentez un besoin urgent de l’aider. Si vous ne le faites pas, vous pouvez ressentir de la culpabilité et ruminer.


5.Vous attirez à vous des personnes toxiques

Les personnes toxiques sont celles qui, volontairement ou involontairement, vont drainer votre énergie. Vous les attirez parce que vous êtes disponible et dévoué.e et vous avez fort probablement des difficultés à mettre des limites. Elle vont user des cartes de la manipulation et de la culpabilisation, pour soutirer le maximum de vous. En effet, votre présence leur fait du bien, mais pas la leur.

Méfiez vous en. Sachez les identifier et affranchissez vous en !


6.Vous vous préoccupez plus des autres que de vous même

Vous êtes tellement focalisé.e sur le bien être des autres, que vous vous oubliez. Vous laissez vos besoins de côté, comme s’ils étaient moins importants que ceux des autres.


Si vous vous reconnaissez dans au moins 3 de ces signes, c’est que vous jouez fort probablement le rôle d’éponge émotionnelle.


Ayant pris connaissance de cette caractéristique, il est temps que vous mettiez donc en place des actions concrète pour en sortir !
C’est tout à fait possible, et j’en suis la preuve humaine 😀

Sachez que je peux vous accompagner pour arrêter d’être une éponge émotionnelle et prendre votre propre vie émotionnelle en main !

Si vous voulez en savoir plus, réservez une séance découverte gratuite, en cliquant sur le bouton ci dessous:



Avez vous aimez cet article ? Ces astuces vous ont été utiles ?
Vos commentaires sont bienvenus 🙂


Inscrivez vous à la Newsletter pour recevoir les nouveautés d’Eclore Sophrocoach !


No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *