Si on vous a déjà dit que vous êtes très sensible, et que vous avez l’impression d’être chargé émotionnellement, c’est que vous jouez fort probablement le rôle d’éponge émotionnelle. Vous vous laissez envahir par tout ce qui vous entoure et avez du mal à prendre le recul nécessaire pour prendre soin de vous.

Vous en avez marre d’être victime des émotions des autres ? Vous aimeriez reprendre le contrôle de vos émotions ?
Dans cet article, je partage avec vous 5 astuces pour arrêter d’être une éponge émotionnelle.

Les caractéristiques d’une éponge émotionnelle

Se sentir envahi

Une éponge émotionnelle est une personne très sensible et très empathique. Ces dernières sont deux qualités honorables. Cependant, lorsqu’on ne sait pas s’en servir à bon escient, on subit le revers de la médaille. En effet, elles peuvent devenir un lourd fardeau pour la personne qui en dispose. Pour beaucoup, c’est un défaut, une imperfection dont il faudrait se débarrasser !

Lorsqu’on joue le rôle d’éponge émotionnelle, on absorbe les émotions autour de nous. Celles ci drainent notre propre énergie. Par conséquent, on peut se sentir fatigué, énervé et parfois même malade.

On est toujours là pour les autres, à essayer de les aider et de les soutenir. Mais est-ce qu’on se fait du bien en agissant ainsi ?

Si vous vous reconnaissez, vous avez besoin d’apprendre à vous protéger des énergies négatives qui vous entourent, pour pouvoir vivre votre vie sereinement.

Il est normal de vouloir aider les autres, mais il ne faut pas oublier de prendre soin de soi en premier lieu. Si vous continuez à être une éponge émotionnelle, vous risquez de finir par vous épuiser et par ne plus avoir la force d’aider quiconque.

Dans l’article précédent, j’ai partagé avec vous les signes qui montrent que vous êtes une éponge émotionnelle. Jetez y un coup d’œil, si vous voulez en avoir le cœur net.

Comment devenir moins sensible aux émotions des autres ?

se protéger lorsqu'on est une éponge émotionnelle

On ne peut pas annihiler notre sensibilité et notre aptitude à être empathe, mais on peut apprendre à définir des limites pour préserver notre bien être et notre équilibre intérieur.

Il est important de se rappeler qu’on est responsable de notre propre bonheur et bien-être. Les autres peuvent nous soutenir, mais ils ne peuvent pas le faire à notre place. On doit aussi apprendre à dire non aux personnes qui veulent toujours prendre sans jamais donner. Prendre du temps pour nous même et faire les choses qui nous font plaisir.
Cela peut sembler égoïste de prime abord, mais vous verrez que cela fait énormément de bien à long terme.

Il est aussi indisponsable de reconnaître les signes avant-coureurs chez vous lorsque vous commencez à absorber trop d’émotions négatives. Si vous commencez à ressentir de l’anxiété, de la colère ou de la tristesse sans raison apparente, cela signifie que vous avez besoin de prendre une pause. Faites une activité qui vous nourrit, comme une promenade, méditer ou prendre un bain chaud, pour vous aider à vous relaxer et recentrer votre attention sur vous-même. Et Rappelez vous que vous avez le droit de dire non et de mettre fin aux interactions si elles ne sont pas positives pour vous.

5 astuces pour arrêter d’être une éponge émotionnelle

arrêter d'être une éponge émotionnelle

Ces astuces sont de mon point de vue très efficaces. Je les ai moi même expérimenté et je peux vous dire, qu’avec le recul, je vois bien la différence et je profite des bénéfices au quotidien .

1.Posez vos propres LIMITES

Tout d’abord, il faut apprendre à dire non. Ce n’est pas toujours facile, mais c’est important. Autorisez vous à poser des limites avec les autres, même si ce sont vos proches. Vous n’êtes pas obligé de dire oui à tout et de tout tolérer. Commencez à vous respecter en mettant des limites.

2.Évacuez les émotions qui ne vous appartiennent pas

Ne prenez pas le mal être des autres sur vous. Leurs émotions ne vous appartiennent pas.
Pour cela, il faut d’abord que vous sachiez reconnaître vos propres émotions, pour ensuite savoir les distinguer de celles des autres.
Vous ne pouvez pas aider les autres si vous ne savez pas ce dont vous avez besoin vous-même. Prenez donc le temps d’identifier ce qui vous rend triste ou frustré et cherchez des solutions pour y remédier. De cette façon, vous serez moins enclin à absorber les problèmes des autres comme si c’était les vôtres.
Généralement, les émotions désagréables qui ne vous appartiennent pas, apparaissent lorsque vous êtes en interaction avec une autre personne ou un groupe de personne. Lorsque vous ressentez un mal être qui ne s’explique pas par votre expérience du moment, prenez conscience de ce qui vous traverse, tout en gardant un certain recul. N’en prenez pas la responsabilité.

3.Prenez vos distances

Prenez le recul nécessaire par rapport aux personnes qui drainent votre énergie. Cela vous permettra de vous protéger de l’emprise qu’elles peuvent avoir sur vous.
Avec votre sensibilité, vous avez certainement une intuition bien développée. Ainsi, si vous êtes à l’écoute, vous saurez facilement reconnaître, les relations qui vous nourrissent véritablement et celles qui sont sources de tracas.
Cela peut paraître compliqué parfois, car on n’ose pas le faire, de peur de la réaction que ces personnes peuvent avoir, d’avoir l’impression de devoir se justifier. Néanmoins, le choix de votre entourage vous revient et aucune personne ne peut vous obliger à la côtoyer. Alors osez prendre vos distances, au nom de votre bien être.

4.Pratiquez la pleine conscience

Si vous ressentez une surcharge émotionnelle, soyez patient avec vous-même : il n’y a pas de honte à admettre que l’on n’est pas invincible ! Personne ne l’est d’ailleurs… Apprendre à vivre avec ses émotions sereinement prend du temps et requiert beaucoup d’efforts mais cela en vaut la peine car c’est le meilleur moyen de protéger sa santé.
La méditation de pleine conscience est une pratique qui vous permet de vous recentrer et développer une certaine conscience de vos ressentis et émotions. En effet, c’est un moment privilégié, pendant lequel vous vous reconnectez à vous même. De plus, cette pratique vous aidera à prendre du recul plus facilement pour ne pas vous laisser envahir. Évidemment, l’idéal serait de la pratiquer de façon régulière.

Je propose quelques méditations de pleine conscience sur ma chaîne YouTube, en voici un exemple:



5.Prenez du temps seul

Rien de mieux pour vous recentrer, que de passer du temps seul avec vous même et faire des activités que vous aimez. Autorisez vous des moments de solitude pour décompresser émotionnellement.
Si vous sentez que vous êtes sur le point de craquer, n’hésitez pas à prendre du temps pour vous. Vous le faites volontiers lorsqu’il s’agit des autres, alors pourquoi pas le faire pour vous ? Faites ce qui vous fait du bien : prendre un bain, s’offrir un massage, regarder un bon film… Bref, trouvez ce qui vous permettra de vous relaxer et de recharger vos batteries.

J’espère que cet article vous a été utile et que ces 5 astuces pour arrêter d’être une éponge émotionnelle, vous permettront de dépasser ce syndrome et reprendre le contrôle de vos émotions.


Ne restez pas seul, et arrêterez de subir, vous pouvez vous faire aider.

Sachez que je peux vous accompagner pour arrêter d’être une éponge émotionnelle et prendre votre propre vie émotionnelle en main !

Si vous voulez en savoir plus, réservez une séance découverte gratuite, en cliquant sur le bouton ci dessous:



Avez vous aimez cet article ? Ces astuces vous ont été utiles ?
Vos commentaires sont bienvenus 🙂

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *